C à dire !? / Ian Brossat

direct france 5

C à dire saison 12

Gilets jaunes : le tournant du quinquennat ?

magazines d'actu | 15 min | tous public

Ian Brossat, âgé de 38 ans, conduit la liste communiste aux Européennes de mai prochain. Selon lui, « Les Gilets jaunes nous interpellent, c’est évident, mais c’est surtout une claque pour le gouvernement. Si on  regarde bien leurs revendications, hausse du Smic, des retraites,  revalorisation du pouvoir d’achat, elles ne sont pas éloignées de ce que nous proposons… L’injustice sociale, présente dans notre pays depuis  longtemps, s’est accrue depuis l’arrivée de Macron. » Mais Ian Brossat a condamné les violences commises lors des manifestations : il sait combien elles coûtent à la ville de Paris, sans parler des dégâts quant à l’image de la capitale française.

 

Pour la  présidentielle de 2017, l’élu parisien soutenait l’option de la candidature de Mélenchon soutenu par le PCF. Aujourd’hui, il regrette : « LFI veut  tracer son propre chemin mais, seule, ne fera pas gagner la gauche. Et  moi, je suis pour que la gauche revienne au pouvoir… » Il souhaite un PCF « qui perde moins de temps à causer avec les  autres partis mais davantage avec la population, sur le terrain. Il faut  reconstruire un lien social entre les classes moyennes et les ouvriers ». Ian Brossat se réjouit de l’élection de Fabien Roussel à la tête du PC et des  élections européennes qui approchent. D’ailleurs, une femme ouvrière présente sur sa liste pourrait entrer au parlement européen en mai prochain : Marie-Hélène Bourlard était l’une des figures du film « Merci patron » d’un certain François Ruffin… aujourd’hui député LFI.

 

Ce soir sur le plateau de C à dire, Mélanie Taravant reçoit Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris, en charge du logement et tête de liste PCF aux élections européennes.

 

en direct

en direct
en direct

Cut
Je sais tout mais je ne dirai rien

en direct